ART ET L'HYPNOSE

page blanche.JPG

Le tableau blanc.

Dans mon  atelier,  lieu où toutes mes émotions se mêlent, réflexions, doutes, croyances, déchirement, enthousiasme, exaltation...….Le souffle coupé, le corps immobile, mon attention est focalisée, mes pensées court- circuitées. Mes gestes ne m’appartiennent  plus, le temps n’existe plus.

Je me lance dans le vide, sans filet. Une seconde me parait une éternité. Cette feuille blanche, ce tableau blanc, qui attend son premier souffle, son premier cri…ce premier jet empreint de peur et de courage qui inspire les gestes suivants.

Ne pas quitter l’idée qui se devine à peine !  Mon esprit s’enivre des couleurs qui  s’offrent, aussi fugaces qu ’une nuée d’oiseaux virevoltant dans l’espace. Je dois pourtant être comme détachée, être un observateur et ne pas dépasser le point de non-retour, là où la matière perd de son intensité, de sa spontanéité.

La tension descend, le verdict tombe! Une création est-elle née? 

Voici ce que je vis lors d’une création, c’est un état second en terme technique: état modifié de conscience.

On y retrouve la focalisation, la distorsion du temps, la dissociation. C’est bien un état hypnotique tout simplement.

PAGE EN CONSTRUCTION.................

117376310_631159267516309_21918303077113